Origine du motif cachemire et bandana

Publié le

Origine du motif cachemire et bandana

Découvrez à travers cet article l’histoire de l'un des imprimés les plus populaire du monde, qui a su traverser les époques et les cultures, des sultans Cachemiriens aux Bloods et aux Crips.

 

Histoire du motif Cachemire et Paisley

1. Origine du motif Cachemire


Ce motif populaire de goutte tordue a une origine persane (iranienne), mais son nom occidental provient de la ville de Paisley, dans l'ouest de l'Écosse.

Le motif cachemire trouve ses origines en Perse et dans l'Empire sassanide vers 221 après J.-C. Le motif représente le cyprès, qui est un symbole zoroastrien de la vie et de l'éternité.

acheter bandana motif cachemire royalbandana

En Perse moderne, le cachemire est toujours appelé "Boteh Jeghe" et est très populaire. On trouve des motifs cachemire sur les bandanas, les tapis, les rideaux, les bijoux, les peintures, les vêtements et diverses œuvres d'art de la Perse.

La mode du motif cachemire s'est ensuite répandue dans de nombreux autres pays d'Asie et d'Inde, et il est devenu le plus populaire pendant la période des Moghols, entre 1526 et 1764. Le motif a été utilisé sur presque tout, des sculptures sur pierre aux accessoires et aux insignes des princes et des hommes saints.

motif cachemire architecture

Au cours des années 1600, le motif cachemire a commencé à apparaître sur les châles. C'est ainsi en Inde que ce tirage a commencé à avoir du succès, surtout dans la région du Cachemire.


C'est là, lors des négociations commerciales, que les Anglais et les Écossais ont découvert cette estampe et l'ont apportée en Europe.


Dans la première moitié du XVIIe siècle, les importations de la Compagnie des Indes orientales ont ainsi rendu le motif cachemire encore plus populaire.


Cependant, l'importation de châles finis du Cachemire était loin de répondre à la demande européenne, et les Européens se sont donc empressés de produire leurs propres modèles.

motifs cachemires

Certaines usines en Angleterre et en Écosse ont ainsi commencé à produire des pièces avec ce type d'impression Paisley.

Mais c'est un centre textile en Écosse, plus précisément dans la ville de Paisley, qui a eu une importance mondiale dans la production du tissu avec cette impression.

Vers les années 1800, les tisserands de la ville de Paisley dans le Renfrewshire, en Écosse, sont ainsi devenus les principaux producteurs de ces châles C'est pourquoi ce modèle est encore connu aujourd'hui sous le nom de "Paisley".

 

2. évolution du motif cachemire

Des guerres de brevets ont alors éclaté pour protéger les nouveaux modèles et le savoir-faire nécessaire à leur tissage. Les motifs cachemire étaient une propriété intellectuelle convoitée, un peu comme les programmes informatiques d'aujourd'hui.

Il n'est pas surprenant que les batailles juridiques n'aient protégé que les dessins et modèles européens ; ceux qui ont été dérobés au Cachemire ont été considérés comme un usage loyal.

Les châles se sont transformés au fur et à mesure de l'évolution des technologies de production, à tel point que le cachemire est resté à la mode sous une forme ou une autre pendant un siècle.

Tissés sur des métiers à tisser plus primitifs, les premiers châles "d'imitation" étaient relativement sobres : unis ou à poils au centre et à motifs uniquement le long des bords. Avec l'accélération de la technologie textile, des motifs de cachemire plus riches ont été travaillés au centre du châle, puis dans les coins, pour finalement consommer tout le châle.

 

motif cachemire et paisley

La mode des châles aux motifs cachemire s'est finalement rompue dans les années 1870. La guerre franco-prussienne de 1870-71 a porté le premier coup : les Français ont perdu, laissant le pays appauvri et privant les tisserands cachemiriens de leur plus gros client à l'exportation.

Une famine en 1877 a également décimé les tisserands indiens. Mais la popularité du cachemire a fini par s'éteindre à cause d'inexorables revirements de mode.

Mais le cachemire a refait surface par à-coups : vers 1904, les paysannes norvégiennes et les dames espagnoles préféraient encore le cachemire comme vêtement d'église. Le grand magasin emblématique Liberty de Londres, qui a ouvert ses portes en 1875, s'est d'abord spécialisé dans les tissus exotiques d'Extrême-Orient, mais il s'est ensuite diversifié en créant sa signature "Liberty prints", des tissus pour l'habillement et l'ameublement, dont beaucoup comportent des motifs cachemire.

paisley motif cachemire

 

3. Motif Cachemire et Bandana

Parmi les nombreux tissus imprimés peu coûteux produits au début du XXe siècle, on trouve le bandana, imprimé à pois ou à cachemire sur un fond rouge ou bleu. (Le nom vient du mot hindi bandhnu, qui signifie à la fois "tie-dying" et "tying" en général).

Des bandanas bon marché, imprimés aux motifs cachemires, poussaient alors autour du cou des cow-boys américains, sur le front trempé de sueur des ouvriers agricoles et sur le nez des pompiers des régions sauvages.

Imprimé sur les bandanas et foulards, le motif cachemire est ainsi devenu de plus en plus présent et populaire.

acheter bandana motif paisley


Le motif cachemire a également repris sa place dans les années 1960. Avec ses détails psychédéliques, le motif cachemire a alimenté la fascination des hippies pour tout ce qui est indien. (John Lennon a fait peindre du cachemire sur sa Rolls-Royce après la visite des Beatles en Inde, et l'adoption par le groupe de tout ce qui est oriental a considérablement renforcé le profil du cachemire).

Les motifs paisleys conquièrent ensuite encore d'autres groupes sociaux. Dans les années 70, par exemple, la communauté homosexuelle utilisée les bandanas aux motifs cachemires comme signal. Ils ont inventé le "code du mouchoir", communiquant ainsi leurs penchants sexuels en mettant dans leurs poches arrières des bandanas à motif cachemire de couleur.

motif cachemire bandana


Par la suite, dans les guerres de gangs des années 1980, les bandanas aux motifs pasleys ont pris des significations très différentes pour certains groupes sociaux : les Crips à bandana bleu ont affronté leurs rivaux, les Bloods à bandana rouge. 

Dans le même temps, le bandana à motif cachemire a également été adopté par les Boy Scouts. Ils arborés des bandanas bleus et fauves pour signaler leur appartenance à une troupe.

Le motif cachemire, ou Paisley, a ainsi traverser les époques et su s'étendre sur des tissus variés. Il a été repris par de nombreux groupes sociaux et variés, des homosexuels, aux membres de gangs, en passant par les scouts. 

Il est, et restera, ainsi, un motif légendaire.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.